Blogs

Abasourdi

 

 
computerscherm
 

Posté par Klaas Collet, le 29 avril 2014

La réponse la plus fréquente : nous disposons d’un système ERP de… suivi de quelque chose comme « Navision » ou « SAP » pour montrer que l’on contrôle bien la situation en matière de gestion du temps.

Le responsable concerné ne réalise pas que la qualité des données saisies dans son coûteux système ERP est décisive. Il vous regarde toujours d’un air stupéfait lorsque vous lui expliquez que cette nécessaire fiabilité des données de base est obtenue grâce à l’utilisation de systèmes d’enregistrement en temps réel comme, par exemple, la Black Box, le Smartphone ou quel que soit le nom que vous voulez donner aux variantes modernes basées sur le GPS.

Ce manque de prise de conscience est-il dû au fait que le responsable moyen dans les grandes entreprises ne maîtrise pas assez le sujet ? Où est-ce qu’on assimile toujours un enregistrement automatique du temps de service à un contrôle ?

Nous constatons heureusement qu’un nombre nettement plus important d’entreprises réalise que des techniques appliquées de manière intelligente dans des processus implémentés également de manière tout aussi intelligente font la différences entre le contrôle et le constat.